Fenêtres en bois : avantages et inconvénients

Conseils travaux - Article - Mercredi, 18 Septembre - 07:55

Moins répandues que les fenêtres en PVC, la pose de fenêtres en bois représente pourtant de nombreux avantages. En effet, ce matériau est un isolant thermique et phonique très efficace. D’autre part, le bois est un matériau écologique qui se dégrade facilement et est parfaitement compatible avec une maison basse consommation. Toutefois, son prix très élevé explique pourquoi les fenêtres en bois ne sont pas plus utilisées dans les logements.

 

Le bois : un matériau noble et esthétique

 

Le bois est un matériau non seulement noble mais aussi très esthétique. Habiller ses fenêtres avec du bois donne une touche d’élégance à l’intérieur des maisons et appartements, mais donne également du caractère à la façade d’une maison. Il est possible de choisir entre différentes essences de bois : du chêne, du sapin, du moabi, du movingui, ou encore du tauari. La couleur du bois varie en fonction de l’essence choisie, il est donc possible de choisir entre différentes teintes afin de choisir celle qui convient le mieux à son intérieur.  

 

Les avantages des fenêtres en bois

 

Le bois est un matériau particulièrement isolant. Il résiste parfaitement bien aux très basses températures. C’est également un isolant phonique très performant qui permet de s’isoler parfaitement du bruit extérieur.

 

Outre ses performances isolantes, le bois est aussi un matériau naturel et donc écologique. Son utilisation est recommandée pour la construction de bâtiment basse consommation. La réglementation thermique 2012 impose une augmentation de la surface vitrée des logements. Or, le bois est parfaitement adapté pour les grandes fenêtres telles que les vérandas ou encore les baies vitrées.

 

Les inconvénients des fenêtres bois

 

Le premier inconvénient des fenêtres en bois est qu’elles nécessitent un traitement plus important que les fenêtres en aluminium ou en PVC. Aussi, il est nécessaire d’appliquer une à deux couches de lasure ou peinture tous les dix ans. A cela s’ajoute l’obligation de traiter le bois lorsque la fenêtre a été posée il y a longtemps, il faut alors traiter contre la moisissure ou les vermines.

 

D’autre part, les fenêtres en bois ne peuvent pas être installées partout. Voici les deux types de régions dans lesquelles il vaut mieux éviter d’installer ce type de fenêtres. Dans les régions pluvieuses une fenêtre en bois a du mal à supporter l’humidité qui le fait gonfler et bien souvent le fragilise jusqu’à ce qu’il rompe. Dans les régions côtières, les fenêtres en bois subissent l’agressivité du sel marin et s’abiment rapidement.

 

Malgré leurs performances, les fenêtres en bois sont moins répandues que celles en PVC et en aluminium, car elles sont plus onéreuses à l’achat. En effet, les fenêtres en bois sont les plus chers du marché. 

fenêtre en bois, isolation phonique, isolation thermique, entretien des fenêtres en bois, matériau écologique
Les solutions de communication du mag DFP
Devenez annonceur sur le MAG DFP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité DFP
Abonnez vous à DFP
Rejoignez DFP sur Twitter
Abonnez-vous à DFP sur Google+