Choisir les bons labels pour des fenêtres efficaces

Conseils travaux - Article - Mercredi, 26 Septembre - 12:41

L’efficacité énergétique est devenue le mot d’ordre du monde du bâtiment, tous les composants d’un logement doivent répondre à différents critères, qui permettront à terme de réduire la consommation d’énergie des ménages. Les fenêtres et les portes sont particulièrement visées par les labels de qualité qui déterminent leur efficacité. Les fenêtres sont considérées comme des ponts thermiques laissant échapper la chaleur d’une habitation. Outre la question de l’isolement, elles doivent également posséder une fonction de barrière phonique. Pour mesurer la qualité d’isolation des fenêtres, de nombreux labels ont été mis en place pour apporter aux acheteurs des garanties quant à leur efficacité.

 

Le label NF : Le label le plus connu par les consommateurs, il signifie « norme française ». Il est délivré par l’Association Française de Normalisation. Le label NF garantit la conformité aux normes en vigueur, mais c’est aussi un gage de qualité et de sécurité.

 

Le label CSTBat pour fenêtre : Il est délivré par le CSTB (le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Ce label sert de garantie quant à la qualité de fabrication des menuiseries pendant 10 ans.

 

Le label Acotherm : C’est un label de certification thermique et phonique des fenêtres. Il permet de classer les menuiseries. Ce label est également délivré par le CSBT. Pour l’isolation acoustique le classement va du moins efficace,  la classe AC1, à l’isolation la plus efficace AC4. L’isolation thermique est mesurée en 7 classes, en fonction du coefficient de transmission thermique. La classification Th 5 signifie que la fenêtre ne permettra pas d’isoler efficacement un logement. La classe Th 5, est la plus basse qui existe. Pour s’assurer une isolation thermique optimale, il est conseillé de choisir une fenêtre possédant l’étiquetage Th11, qui correspond à la meilleure note qui puisse être attribuée.

 

Le label Cekal : C’est le seul label qui permet de disposer de l’avantage fiscal que représente le crédit d’impôt. Il est un gage de performances thermiques et acoustiques des doubles vitrages. Ce label prend donc en compte deux paramètres qui se retrouvent sous la forme de deux mentions :

 

  • La mention TR : pour isolation thermique renforcée avec un coefficient U supérieur ou égal à 2.
  • La mention AR : signifie « acoustique renforcée ». Il existe 6 classes de AR1 à AR6, ces classes permettent de déterminer les fenêtres les plus efficaces au niveau de l’isolation acoustique. Choisir une fenêtre classifiée AR1 garantit aux acheteurs une réduction de 25 décibels. En revanche, une fenêtre certifiée AR 6 réduit les bruits extérieurs de 37 décibels à l’intérieur des logements.

 

La classification AEV : Chaque fenêtre a un niveau de classification AEV, en fonction de ses performances.

 

  • A : perméabilité à l’air
  • E : perméabilité à l’eau
  • V : perméabilité au vent

 

Le niveau AEV à privilégier dépendra du lieu d'habitation. En fonction de la localisation géographique, les besoins diffèrent il est possible de calculer ce niveau soit par l’intermédiaire d’un professionnel ou sur internet.

 

Ces labels sont valables pour tout type de fenêtres et de menuiseries. Toutefois, il existe également des labels spécialement conçus en fonction des différents types de fenêtres : aluminium, bois, pvc.

fenêtre, label, certification thermique, certification acoustique, isolation thermique, isolation acoustique
Les solutions de communication du mag DFP
Devenez annonceur sur le MAG DFP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité DFP
Abonnez vous à DFP
Rejoignez DFP sur Twitter
Abonnez-vous à DFP sur Google+