Dans quels cas installer un triple vitrage?

Conseils travaux - Article - Mercredi, 14 Août - 08:45

Le double et triple vitrage se disputent le marché de l’isolation thermique. Ces deux types de fenêtres possèdent des qualités d’isolation phoniques acoustiques et thermiques excellentes. Toutefois, il est important de savoir quand privilégier le triple vitrage. Cette technologie est particulièrement adaptée aux maisons basses consommation. Mais le triple vitrage est aussi à privilégier dans les zones bruyantes, comme les aéroports. Très onéreux, l’achat d’une fenêtre triple vitrage doit répondre à tous les besoins d’une habitation.

 

Les caractéristiques du triple vitrage

 

Le triple vitrage est constitué de trois vitres, chacune est espacée de deux lames remplies d’air, ou d’un gaz (argon ou krypton). Ces deux espaces remplis d’air ou de gaz sont appelés tampons thermiques. Ce vitrage possède donc une performance thermique excellente, c’est-à-dire un coefficient de transmission thermique très faible, ce qui lui permet de répondre aux exigences de la RT2012.

 

Très souvent mis en concurrence avec le double vitrage, ce dernier est lui composé de deux vitres de 4mm. Entre ces deux vitres du gaz (type argon, krypton ou xénon) est injecté. Cette composition donne à ce type de vitrage une performance thermique également très importante. La différence entre ces deux modèles repose donc sur le nombre de vitres qui les constituent, car toutes deux ont un fort pouvoir isolant.

 

Les avantages du triple vitrage

 

Le triple vitrage est parfait pour l’isolation d’un logement car il permet de réduire les ponts thermiques. En hiver lorsque les températures sont particulièrement basses, les fenêtres triples vitrages éviteront la déperdition de chaleur pour apporter un confort optimal au sein des logements. Pour les personnes habitants dans zones froides, il est donc recommandé de se doter de ce type de vitrage pour renforcer l’isolation de son logement.

 

Le triple vitrage est également à favoriser pour les personnes habitants dans des maisons basse consommation. Grâce à ses performances thermiques, ces vitres vont renforcer l’isolation et contribuer à l’élaboration d’une maison écologique et respectueuse de l’environnement. C’est d’ailleurs parce que cette technologie convient parfaitement à ce type de logement qu’un certain nombre de fenêtres triple vitrage sont dotées du label « habitat passif ». 

 

Les performances acoustiques et phoniques représentent un autre avantage du triple vitrage. En effet, il arrive que du double vitrage ne parviennent pas toujours à parfaitement isoler du bruit. Le triple vitrage est donc à favoriser dans les logements situés à proximité d’un aéroport ou d’un axe routier. 

 

Les inconvénients de cette technologie

 

Si les performances thermiques sont excellentes, en revanche la qualité de transmission de lumière est plus faible qu’avec du double vitrage. Cet élément est à prendre en compte, car il signifie que les pièces seront moins éclairées naturellement. Cette perte de luminosité est à prendre en compte car cela signifie que la chaleur du soleil ne parviendra pas dans les logements.

 

Un second inconvénient réside dans le poids du triple vitrage. Ces fenêtres sont beaucoup plus lourdes. Cette caractéristique nécessite bien souvent un changement d’huisserie et de menuiserie, et cette opération est onéreuse.

 

En dernier lieu, la question du prix représente également un inconvénient, car le triple vitrage n’est pas à la portée de toutes les bourses. En effet, le prix à l’achat est de 50 à 80 % plus élevé qu’un double vitrage renforcé. Ainsi, entre le prix des fenêtres et le surcout entrainé par le changement d’huisserie et de menuiserie, l’installation d’un triple vitrage reste une dépense onéreuse. 

fenêtre triple vitrage, avantages et inconvénient, maison basse consommation, performance thermique
Les solutions de communication du mag DFP
Devenez annonceur sur le MAG DFP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité DFP
Abonnez vous à DFP
Rejoignez DFP sur Twitter
Abonnez-vous à DFP sur Google+