Des fenêtres intelligentes pour réduire les dépenses énergétiques

Techniques - Article - Mercredi, 11 Septembre - 10:25

fenêtre photosensible, fenêtre intelligente, économie d'énergie

Fenêtres photosensibles

Alors que le marché de la fenêtre intelligente est en plein essor depuis quelques années, des chercheurs de l’université de Berkeley sont allés encore plus loin en réalisant une fenêtre qui en plus de régler automatiquement la luminosité qui pénètre dans un bâtiment régule aussi la quantité de chaleur qui y entre. Un moyen efficace de réduire la consommation énergétique d'un bâtiment jusqu’à 25%.

 

Comment fonctionne la fenêtre photosensible ?

 

Les chercheurs de l’université américaine de Berkeley ont voulu mettre au point une fenêtre capable de réguler l’entrée de lumière naturelle, mais également d’empêcher une trop grande quantité de chaleur de pénétrer dans un bâtiment. Tout ça de manière automatique sans que personne n’intervienne. Si le marché de la fenêtre intelligente compte déjà plusieurs modèles de vitres assurant le contrôle de la luminosité, cette nouveauté apporte un confort supplémentaire en régulant la chaleur.

 

Ces fenêtres gèrent l’entrée de la lumière en devenant plus ou moins opaques en fonction des besoins. Ainsi lorsqu’il y a beaucoup de soleil, les vitres deviennent plus opaques et filtrent le surplus de luminosité. En plus de cette réaction, ces fenêtres parviennent également à contenir la chaleur du soleil à l’extérieur du bâtiment pour un plus grand confort.

 

Pour comprendre le fonctionnement de cette fenêtre il faut savoir qu’il s’agit d’une vitre électro-chimique. Elle est composée d’un alliage de verre à l’oxyde de niobium et de cristaux nanométriques d’oxyde d’indium-étain. A ces composants, il faut ajouter qu’elle est conductrice d’électricité, ce qui lui permet de lancer des décharges pour régler la fenêtre que ce soit pour sur la quantité de lumière à laisser entrer ou la quantité de chaleur.   

 

Réaliser jusqu’à 25% d’économie sur sa facture énergétique

 

Ces fenêtres intelligentes pourraient bien devenir une solution importante pour réduire les dépenses énergétiques des bâtiments. Toutefois, il faut prendre en compte le coût de ces vitres encore extrêmement cher bien que le coût soit amorti avec les années. L’installation de ces fenêtres photosensibles devrait permettre de réduire de 25% la facture de chauffage mais également les dépenses concernant la climatisation en été. Il s’agit donc d’un produit efficace tout au long de l'année. 

fenêtre intelligente, fenêtre photosensible, réglage de la lumière et de la chaleur, chercheurs américains
Les solutions de communication du mag DFP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG DFP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité DFP
Abonnez vous à DFP
Rejoignez DFP sur Twitter
Abonnez-vous à DFP sur Google+