Qu’est-ce-que le Warm edge, ou vitrage à bords chauds ?

Techniques - Article - Vendredi, 03 Août - 12:22

Les nouvelles réglementations thermiques ont le mérite de favoriser l’innovation. En cherchant à améliorer les propriétés isolantes des vitrages, les fabricants sont amenés à créer des produits de plus en plus pointus.

 

Cette dynamique a donné naissance au Warm Edge, un procédé permettant d’améliorer les performances thermiques des vitrages. En remplaçant les intercalaires en aluminium qui séparent vos doubles vitrages par des espaceurs à rupture de pont thermique, le Warm Edge a grandement amélioré les qualités isolantes des doubles vitrages.

 

 

Le warm edge facilite le respect des exigences thermiques

 

Il a fallu attendre 2008 et le crédit d’impôt développement durable pour que les matériaux d’isolation thermique des parois vitrées soient soumis à des seuils de performances. C'est à partir de cette période que la technologie warm edge a pris son envol.

Rappelons que les exigences légales en termes d’isolation pour les fenêtres sont désormais les suivantes :

 

  • Fenêtres PVC : Uw inférieur ou égal à 1.4 W/m2.
  • Fenêtres bois : Uw inférieur ou égal à 1.6 W/m2.K
  • Fenêtres métal : Uw inférieur ou égal à 1.4 W/m2.K

 

Quel que soit le matériau que vous choisissez pour vos fenêtres, le Warm Edge vous permettra de répondre plus facilement à ces exigences thermiques.

 

 

Des cadres de fenêtres préservés...

 

Non content de participer à la réduction de la consommation énergétique des bâtiments, le Warm Edge permet d'assurer confort et longévité de vos menuiseries. La bordure de la fenêtre restant froide, la pénétration de l’eau de condensation est grandement réduite, ce qui permet de préserver le cadre de la fenêtre des éventuelles détériorations.

 

 

Vers quel système "warm edge" se tourner ?

 

Saint Gobain Glass développe une intercalaire dénommée « Swisspacer » dans plusieurs coloris, dont le coefficient de transfert de chaleur est au minimum de 0.1 W/m2.K.  

 

De nombreuses marques développent ce procédé, notamment Technoform Glass Insulation qui a énormément amélioré son intercalaire warm edge en 2011. Composée d’une feuille en acier inox permettant au gaz d’être retenu au sein du vitrage, elle est combinée à un matériau dont le pouvoir isolant est très performant : le polypropylène. En associant ces deux matériaux, on réduit les échanges thermiques et on gagne en étanchéité.

 

Basse consommation, meilleure isolation  mais également plus grande rigidité de vos fenêtres : le warm edge possède tous les atouts pour s’intégrer naturellement à un habitat basse consommation.

 

Les solutions de communication du mag DFP
Devenez annonceur sur le MAG DFP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité DFP
Abonnez vous à DFP
Rejoignez DFP sur Twitter
Abonnez-vous à DFP sur Google+